Pourquoi le Lot est-il en rouge sur la carte du déconfinement ?

0
0
1
s2smodern

Lot La carte de France tricolore "rouge-orange-verte" a été dévoilée ce jeudi soir par le ministre de la Santé Olivier Véran. Elle doit servir à déterminer le processus de déconfinement département par département passé le 11 mai.

 

Cette première carte se base sur la part des suspicions de cas de Covid-19 en fonction des patients qui passent aux urgences et sur les tensions hospitalières dans les services de réanimation. Cet état des lieux est susceptible d'évoluer chaque jour jusqu'au 7 mai.

Dans nos régions, seul le département du Lot est classé rouge. C’est d’ailleurs le seul de tout le sud de la France avec la Haute-Corse a être dans cette situation comme quart nord-est de la France et la région parisienne.

Quelle conséquence pour le Lot ?

Si la situation sanitaire du Lot n'évolue pas d'ici le 7 mai, cela veut dire que :

  • la rentrée des élèves aux collèges n'aura pas lieu le 18 mai
  • l’ouverture des parcs et des jardins ne sera pas possible.
  • Par ailleurs, les préfectures, rectorats et maires pourront prendre des décisions supplémentaires, comme par exemple la réouverture ou non des écoles primaires.

Une erreur de comptage ?

Finalement, la couleur rouge pourrait être dûe à une erreur de comptage des patients. C'est ce que laisse entendre le Conseil Départemental du Lot dans un message publié sur les réseaux sociaux.

Com Lot

Erreur ou pas, une nouvelle carte sera dévoilée vendredi soir par le Ministère de la Santé qui permettra d'apprécier l'évolution ou non de la situation.

Feu vert pour le 12, le 30, le 48, le 34, le 19 et le 82 ?

Le Cantal, le Puy-de-Dôme, la Haute-Loire, le Tarn, et la Dordogne ont été classés en "orange". Dans ces territoires, cela signifie qu'au moins un des indicateurs est en "tension".

Enfin, l’Aveyron, le Gard, la Lozère, l’Hérault, le Tarn-et-Garonne et la Corrèze sont classés vert et sont donc susceptible d’être déconfinés dès le 11 mai mais de façon plus rapide et moins contraignante.

Bilan Covid-19 : plus de morts, moins d'hospitalisation

Ce jeudi soir, les agences régionales de santé ont dressé leur bilan journalier.

En Occitanie, on déplore 11 décès supplémentaires en l’espace de 24 heures. C’est 4 de + dans le Gard, 2 de + en Haute-Garonne et 1 de + dans l’Hérault et l’Aveyron. Ailleurs, les chiffres restent stables par rapport à la veille. Dans la région, cinq personnes ont quitté le service réanimation. Une vingtaine ont pu sortir de l’hôpital et rejoindre leur domicile.

En Auvergne, le Cantal n’enregistre pas de nouveau décès. 27 personnes sont actuellement hospitalisées. Un chiffre là aussi stable. Dans le Puy-de-Dôme, on déplore deux décès supplémentaires en 24 heures et 1 de plus en Haute-Loire.

En Nouvelle-Aquitaine, la Corrèze enregistre deux décès supplémentaires en 24 heures. En Dordogne, les chiffres restent stables.

 

 

  • Créé le .

TOTEM

Tous les tempos de la radio

La vie chez nous, on la partage ;-)

ARA TOTEM
BP 12 - 8 rue du Cros 12450 LA PRIMAUBE