Le vignoble du Sud-Ouest fortement touché par le gel

0
0
0
s2sdefault

Après deux nuits de gel, les vignobles ont beaucoup souffert partout en France comme dans le Sud-Ouest. La plupart des bourgeons étaient sortis depuis quelques semaines.

Même s'il est encore trop tôt pour mesurer les dégâts, le gel aura un impact important sur les vignobles du Sud-Ouest de la France. C'est le cas sur le rendement à venir de l'appellation Cahors après deux nuits où le thermomètre est négatif avec -2° mercredi matin et même -3° jeudi matin.

Bourgeons déjà sortis

Des températures négatives à cette époque de l'année, ce n'est pas exceptionnel. Le problème c'est que l'on sort d'une période relativement chaude qui avait permis à la vigne de voir sortir beaucoup de bourgeons.

 

"Déjà, visuellement, on voit des parcelles gelées à 100% avec des bourgeons grillés", explique Maurin Bérenger, le président du syndicat de défense de l'appellation Cahors. "C'est d'ors et déjà un coup dur pour l'appellation, notamment dans le secteur de la vallée."

Vague de froid

Le problème c'est que la vigne pourrait encore souffrir dans les jours à venir. "Une vague de froid est annoncée pour mercredi et jeudi prochain, accompagnée de pluie", ajoute Maurin Bérenger qui se dit déjà "très inquiet". Les viticulteurs peuvent recourir à des moyens techniques pour lutter contre le gel mais, "ils sont compliqués à installer et aléatoires".

 

Dans le Tarn-et-Garonne, des parcelles de l'AOC Coteaux du Quercy ont aussi été touchées. Dans l'AOC Fronton, les dégâts sont là. Un domaine de Campsas a perdu les trois-quart de ses surfaces qui ont été "grillées" par le passage du gel. Le président de l'AOC Fronton, Frédéric Ribes estime que le millésime 2017 "ne sera pas une récolte normale".

Photo d'archives (TOTEM/Johan Gesrel)

Mots-clés: Fronton, Vin, Cahors, Economie, Météo

0
0
0
s2sdefault